mercredi 10 février 2010

La bonne impression

parce que j'ai oubliée...
Retournons en arrière, il y a 5 semaines. Nous en sommes a la deuxièmes journée a la maison suite a l'accouchement. La nuit dernière, bébé Mathis a oublié que la nuit était fait pour dormir. Il m'avait tenu éveiller toute la nuit (ce qu'il y a rien d'intéressant a la télé la nuit). Je suis plus cerner qu'un cerne lui même. J'ai la tête d'une fille sur un lendemain de veille sans party, bref je ne suis pas a mon meilleur.

Ma tante devait venir passer la journée avec moi pour m'aider puisque BG avait un dernier dossier a fermer avant de commencer officiellement son congé. Il est 8h30, j'en suis a mon quinzième cafés, ma tante décide alors d'aller changer les fesses toute neuve de ti-minou. Alors qu'elle est dans la chambre, j'entends soudain un hooo il fait un pompier sur son pyjama, je me dépêche donc de me lever pour aller lui donner un pyjama propre, en même temps bébé décide de se régurgiter dessus, sa coule et coule et coule partout dans son cou dans c'est cheveux c'est le bordel.

Ding! Dong!

C'est a ce moment très chouette dans ma vie que l'infirmière du CLSC décide de sonner a la porte. Je vais lui ouvrir un peut gêner d'être encore en pyjama avec la tête que j'ai. Elle s'avance jusqu'à la chambre de bébé quand tout a coup j'ai une idée du portrait. Nous avions reçu quelques personnes dans le temps des fêtes, nous avions donc acheter une caisse de bière qui par manque de place se trouvait juste a coter de la bassinette, Mathis est couvert d'urine et de régurgis, la chambre sens le lait passer date, ma tante essais tant bien que mal de tout laver et moi je suis la en pyjama trouer, cerner... J'ai tout a coup été tellement gêner. Je me suis dit c'est certain qu'elle fera une note au dossier pour risque de mauvais traitement.

Mais bon, une fois tout rentrer dans l'ordre je crois que l'infirmière a pus constater que nous étions pas si pire que cela. Elle doit d'ailleurs en voir de toutes les couleurs. Par contre, des son départ ont c'est dépêcher de sortir la caisse de bière de la chambre de bébé juste au cas!

5 commentaires:

Cath a dit…

Je peux t'assurer qu'elles en voient de toutes les couleurs et des bien pires qu'une caisse de bière entreposée dans la chambre de bébé!!

J'ai eu un peu le même genre de crainte que toi quand l'infirmière est venue chez moi la première fois et après avoir parlé un peu avec elle (bébé commençait une jaunisse, alors on l'a revue plus d'une fois...) elle m'a donné quelques exemples de "décors" qu'elle a déjà rencontrés (sans nommer de noms ni de lieux, évidemment!) : bouteilles de bière éparpillées partout dans l'appartement, cendriers qui débordent, crottes de chien/chat sur le planchers, bébé dans un pyjama et couche souillés, etc...

Bref, inquiète-toi pas, je suis certaine que ton impression n'était pas si mauvaise! Quelques jours après un accouchement, c'est rare qu'on est à notre meilleur de toute façon!!!

virginie a dit…

hihi quand meme, une drole danecdote :D

Cindy a dit…

J'imagine la scène :)

georges a dit…

J'imagine aussi la scène, mais depuis les Alpes de Haute-Provence. Je suis un vieux grand-père très jeune dans sa vie et ses occupations. J'en ai connu des couches et des biberons! Une expérience solide. Je peux servir de mentor si nécessaire. Mais c'est prétentieuhx, non?
Je collectionne sans le vouloir vraiment les blogs de québecquoises. Je n'entends pas l'accent et ça me félicite les choses. D'ailleurs, vous n'entendez pas non plus mon accent marseillais. Vous avez une idée de comment ça fait?

Evyzamora a dit…

Je vois le portrait, mais effectivement, t'inquiète, ils doivent en voir de toute les couleurs! Les joies des premiers instants :)