mardi 3 mars 2009

Bonne Fête Rémi!

Ce soir, j'ai une pierre dans le ventre, j'ai le coeur dans un étau et la tête ailleurs. En fait, ma tête est retourner il y a quelques années a l'école secondaire. C'est la première journée de cette nouvelle année et a coter de moi un jeune homme est assis le dos droit, la tête basse. Je le vois se tortiller les mains. J'ai beau chercher dans ma tête, je n'est aucun souvenir de ce visage. Je regarde de temps en temps du coin de l'oeil le nouveau venu. Je n'ose lui parler même si j'en est très envie. A la pause, avec une amie nous décidons d'aller lui dire quelques mots parce qu'il fait pitié seul dans cette grande cour d'école. Au moment ou il a ouvert la bouche j'ai sentie quelque chose. Un coup de foudre amicale, des ce moments, nous formions un trio tisser serrer.

Nous avons passer les années suivante souder ensemble, a l'école, le soir, la fin de semaine il y avait toujours entre nous des tonnes de choses a se racompter, des tas d'éclats de rire a partager. Des aventures d'adolescents a vivre, des premières bière a déboucher, des partys pour fêter mais il y avait parmis tout cela une grande et solide amitié ou nous étions tous lier.

Et puis comme bien des histoires d'adolescent, le temps nous a séparer. Les années ont passer sans pour autant nous faire oublier cette belle amitié.

Puis, au mois de décembre le diagnostic a tomber, la leucémie c'est emparer du corps de mon bel étranger. Une grosse clack dans le visage et un énorme frisson dans le dos nous savions qu'il se bâterait et qu'il gagnerait cette dure et longue bataille.

Demain, mon bel étranger tu auras 25 ans. Je peut m'imaginer seulement une petite partie de la peur qui t'envahie. Je ressens seulement la mienne a l'idée de ne plus voir tes yeux briller,ton sourire éclater et tes bras pour m'entourer. Demain, lorsque je t'appellerais pour te souhaiter un joyeux anniversaire je vais serrer les points très très fort pour que tu ne ressente pas les larmes dans ma voix. Je vais sûrement te dire un paquet de connerie parce que je ne serais pas trouver les bon mots pour te dire a quel point tu es important dans ma vie. Je vais seulement te dire que je t'aime parce que c'est la pure véritée.

2 commentaires:

Mom a dit…

Oufff,,, pas évident. 25 ans, beau jeune homme, et banggggg.
Je te comprends d'avoir un boule.
Si jeune tu dois apprendre a travers ça qu'il faut profiter de la vie le plus sainement possible.
Entouré comme il est d'amies aussi précieuses il sait qu'il n'a pas a s'inquiété, Vous serez capable de le faire encore rire comme dans le temps
Souhaite lui un bon anniversaire pour moi
Mom

popotte a dit…

Si seulement ton bel étranger avait la chance de lire ceci... C'est très émouvant...