mardi 4 mars 2008

Rétrospective!

Il y a 1 an deja que je demenagais, la madame a capote!
C'est la campagnarde en moi qui capote! J'essais depuis 1 an a m'habituer a tout ce changement. Mais c'est pas facile. Je réagis beaucoup mieux que ce a quoi j'avais penser mais tout de même je trouve sa difficile. Il faut comprendre que c'est mon premier demenagement a vie. Ma premiere co-habitation avec un chum, par le fait meme la premiere fois que j'habite en ville, la premiere fois que je travaille sans aller a l'école etc...sa en fait pas mal de changement en même temps.

Je vois quand meme des points positif a tout cela. Il est incroyable pour moi de pouvoir traverser la rue pour acheter une pinte de lait et tout cela pendant une pause publicitaire! avant, pour acheter une pinte de lait sa prend 10 minutes en auto aller-retour!

La vie calme et paisible de la campagne me manque beaucoup. Je suis une fille de famille et j'avais la grande chance de la pouvoir la voir regulierement puisque nous habitions pratiquement tous comme voisin.

Quand j'ai envie d'aller magasiner sur un coup de tête je peut me lever et y aller (ce qui est plus difficile pour le porte-feuille) Avant, je devais prevoir ma shut la veille pour ne pas faire 2 heures de voiture pour rien.

Chez mes parents, si tu as envie de sortir te coucher sur le perron pour te faire griller et faire la navette entre le hamac et la piscine tu ne te casse pas la tête. Ici j'ai deux choix, le perron d'en avant ou le seule paysage est une rue passante et un gros bloc brun ou le perron arriere ou tu a une vue imprenable sur un parking et une vieille maison degarni.

Dans ma campagne, si j'ai envie de voir Marie, grand-mere ou Steph je me leve et j'y vais, si il ne sont pas la je vias en voir un autre c'est tout. Je sais que si je me rend au endroit habituelle je vais croiser mon monde et je m'amuserais. Ici, si je veut jaser et prendre un cafe je vais voir France ( je l'adore beaucoup, mais ont se voit chaques jours et on travaille ensemble, donc pour le changement ont repassera) et si elle n'est pas la ou qu'elle travaille ben je dois revenir dans mon petit 4 1/2
parceque c'est la seule personne que je connais! A part le petit chinois du depanneur d'en face qui commence a me reconnaitre puisqu'il me voit 3 ou 4 fois par semaine depuis 1 an.

Ici, j'ai l'impression d'etre constamment epier ( je ne suis pas parano) mais chez mes parents le terrain est immense et les voisins trop loin pour qu'on se sente regarder. Ici si je suis assise dans mon salon et que j'ose ouvrir mes rideaux il y a du monde qui passe a tous les minutes a pied et qui regarde a l'interier! Si j'ouvre les rideaux de la cuisine c'est la meme chose!

Bref je suis tanner de sentir constamment ma bulle personnel atteinte! Je rêve du jour ou on achetera notre maison et que je pourrais de nouveau m'assoir sur la galerie tranquillement et marcher dans le gazon pied nu!

Pas facile la vie de ville!...

1 commentaire:

The Green Head a dit…

Ah mon dieu ce texte là est venu tellement me rejoindre.

Moi c'est clair je prévois un retour à la campagne dès qu'on au automobile. J'ai profondement besoin de tout ce qu'apporte la campagne...l'eau me manque, le vide, le calme, etc.

*soupir*