dimanche 3 janvier 2010

Naissance de mon petit coco


Voila, une photo qui dit toute ma fierter. Mon petit amour est arrivée parmis nous mercredi le 30 décembre a 23h37.
Comme je le dis dans mon dernier post, la veille ont me disait que mon admission était scéduler pour le lendemain matin a 8h00. Nous avons passer la journée de mardi a finir nos préparatif, faire notre ménage notre lavage. Comme nous avions notre souper de famille de Noel le lendemain nous avons décider de le faire le mardi soir de cette facon ca permettais a mes parents de venir passer la soirée avec nous et de dormir a la maison puisque ma mere devait de toute facon assister a l'accouchement. De toute facon nous étions tres heureux d'avoir quelque chose pour nous changer les idées..
Pas besoin de dire que la nuit du 29 au 30 na pas été des plus relaxante, autant moi que BG avons eu beaucoup de difficulter a bien dormir.
Mercredi matin, a 7h30 nous nous présentions a l'accueuil de la salle d'accouchement avec tous nos valises, nous étions tous tres excitee par la journée qui nous attendais. Les infirmieres mon fait remplir les différents papier ensuite de quoi ont ma fait un moniteur pour surveiller le coeur de bébé. Tout a coup, BG a realiser que le coeur de Mathis descendait jusqu'a 64 battements. Il a tout de suite avertie les infirmieres et c'est dernieres ont continuer d'observer le petit coeur avec plus d'attention. Le docteur de garde est venue faire un examen pour elle aussi accepter qu'on me provoque dans la même journée.
Ont m'installe donc dans une belle grande chambre avec un grand bain tourbillon. L'infirmiere qui était avec moi est venu se présenter et nous avons pus jaser un peut. Elle était vraiment super sympatique. Vers les 10h00 ont me branche enfin de commencer le pitocin. Les contractions commencent tres lentement et tout le monde est bien surpris de voir combien elles sont forte et combien je ne ressens rien. Ont commence a m'expliquer qu'il y a 5% des femmes qui ne ressentent jamais les contractions je me détend et me dit que l'accouchement sera surement plus facile que ce que j'avais cru.
Les contractions continuent de s'intensifier comme cela et a se rapprocher tout le long de la journée. A 16h00, l'infirmiere qui sera a mes cote jusqu'a minuit viens elle aussi se présenter. Une autre perle je suis super rassurer de constater que j'ai des gens sympatique et professionnel avec moi. Vers les 16h30, ma gynecologue viens me voir avec son externe et une de c'est résidente. Ont décide alors de crever mes eaux. Ont m'avertis alors que les contractions risque de se rapproche et d'être beaucoup plus forte. Presque aussitot dit, aussitot fait. A 17h00, le medecin reviens dans la chambre avec c'est étudiante et elle décide de placer un moniteur directement sur la tête de bébé puisque le moniteur sur mon ventre n'est pas asser fixe. L'étudiante tente une premiere fois sa chance et manque sa shut. OUF ca ne fait franchement pas de bien je me dis que j'espere qu'elle n'essayeras pas comme ca bien longtemps. Heureusement apres la premiere tentative mon medecin décide de le faire a sa place.
Les contractions commencent a s'intensifier drôlement et en l'espace d'une heure a peine j'ai dilater de 3 cm. Je commence a trouver les contractions tres difficile. Ma mere et BG sont a mes coter pour me rapeller de bien respirer mais la concentration est plus ou moin au rendez-vous. L'infirmieres m'installe le ballon pour m'aider au moment des contractions et explique a BG comment appuyez dans mon dos pour me soulager. A 18h30 je suis totalement décourager de savoir qu'il me reste encore plusieurs heures a vivre c'est douleur. Je contracte au 2 minutes pendant 1 minute, le repos n'est donc pas asser long pour reprendre mes forces. Je demande alors d'avoir l'épidural. Vingt minutes plus tard l'anasthésiste fait sont entré dans ma chambre, ont m'installe et je m'accroche tres fort a BG parceque j'ai tres peur de bouger pendant une de mes contractions. Heureusement tout va bien.
Je recommence a être de bonne humeur et je prend meme le soin d'annoncer a l'anasthésiste qu'il mérite un prix nobel. Nous faisons quelques farces. Les heures passent tranquillement et tout va bien. Vers les 21h00, je sens que l'épidural fait moin effet et que les contractions commencent a être plus difficile. Ont vérifie, et je suis presque complete. Malgré l'épidural je dois recommence a respirer a fond a chaque contraction. En même temps je me dit que tout cela me rapproche un peut plus de mon bébé.
A 22h environ je commence a ressentir une forte envie de pousser, j'avertie mon infirmiere, elle vérifie en effet je suis prete. Ont commence donc a installer le matériel autour de moi. Ont apelle mon medecin et vers 22h15 je commence a pousser. Je suis vraiment heureuse parceque je constate que bien au contraire de faire mal les pousser me soulage. Je pousse je pousse et tout le monde m'encourage.
A 22h30, le medecin commence a parler que je vais avoir besoin d'aide pour le sortir. Elle commence a parler de forceps. La panique me prend. Je ne veux pas de forceps dans la famille il y a des histoires tres drammatique avec cet instrument. Ma mere me fait alors signe que tout iras bien elle regarde travailler mon medecin et me dit combien elle est minutieuse. Je décide donc de faire confiance. Tout a coup, mon medecin dit aux infirmieres de faire revenir l'anasthesiste je suis toujours entrain de pousser alors je ne comprend pas trop ce qui arrive. Derriere le medecin, je vois que les infirmieres font entrée le char a code (équipement pour réanimation.) Je demande donc tres paniquer pourquoi ils font rentrer le char dans ma chambre. Mon médecin me demande pourquoi je sais ce que c'est et je lui indique que je travail moi aussi dans cette hopital. Elle me dit que ce sont des procedures reguliere quand il est question de forceps.
L'anasthesiste entre dans ma chambre presque immediatement. Il rajoute quelque chose dans mon soluté (j'oublie le nom) et je gele du nombril jusqu'au orteils immediatement. Alors que je pensais qu'il partirais il se place a cote de moi et m'encourage lui aussi dans mes pousser. Je commence a realiser qu'il y a vraiment quelque chose. L'anasthesiste ne doit pas aider tous les mamans a pousser.
Tout a coup c'est la folie.
Le medecin commence a crier je vais essayer de lui casser les clavicules. Quelques secondes apres elle dit il y a plus de 1 minutes 45 secondes que la tête est prise vite aussitot quatres infirmieres embarque dans mon lit et commence a peser de toutes leurs force sur mon ventre pour pousser le bébé. Le medecin dit tourner la a quatres pattes. J'essais tant bien que mal de me tourner aider des infirmieres mais je suis complétement paniqer et totalement geler. Ont reussis a me mettre a quatres pattes, aussitôt le medecin dit remener la moi sur le dos faut sortir le petit bébé maintenant.
J'entends une infirmiere crier a BG monsieur assoyez vous par terre immédiattement. Je me tourne et vois mon BG d'amour qui s'effondre par terre la tete entre les mains a pleurer et lui aussi tout a fait paniquer.
Le medecin prend alors des ciseaux et d'un rapide coup découpe la peau afin d'aller chercher mon bébé. Je leve ma tête et en plus des deux medecins 8 ou 9 infirmieres sont reunis c'est la panique. Le medecin coupe le cordon en urgence et tend mon bébé aux infirmieres. J'essais de voir mon bébé parmis eux et je n'entend aucun bruit de bébé. Une infirmieres dit depecher vous il est rester prit pendant 4 minutes. Une autre dit je ne suis pas capable de le reanimer. Je me tourne de l'autre cote une infirmiere dit alors il ne veut pas respirer. Dans ma tête tout c'est arrêter je me souviens seulement que ma mere me prenait dans c'est bras et me disait que tout irait bien. Apres ce qui ma sembler une eterniter, une infirmieres c'est tourner vers moi pour me dire ton petit bébé respire il reprend des couleurs.
Ils sont venu me le montrer l'espace de quelques secondes et sont repartis aussitot avec lui pour les soins intensifs. BG a suivi avec le bébé. A ce moment une tonnes venait de s'enlever de mes épaules. Le medecin me signifie alors que tout semble beau, mais qu'il y a peut etre sont petit bras gauche de paralyser. Elle me dit aussi qu'elle doit me faire des points pendant une heure environ ce qu'ils apellent en fait une reconstruction complete puisque tout a dechirer. Mais tout cela était completement secondaire mon petit bébé, mon petit homme était en vie.
Entre temps, BG fesait la navette entre moi et bébé Mathis, il prenait des photos et venait me les montrer. Quelques minutes plus tard le pédiatre venait me dire que tout était tres beau et que son petit bras n'était pas paralyser
Vers les 1h30 du matin les infirmieres sont venu me porter mon petit bébé, une belle petite boule d'amour. Je suis tomber immédiatement en amour avec ce petit bout de vie. Mon fils est un véritable guerrier. Il a fait montre d'une force incroyable pour rester en vie. Depuis ce temps je ne peut m'empecher de le regarder avec de l'admiration sans borne.
He voila c'était ma petite histoire a moi!

11 commentaires:

Ventilateur à Folie a dit…

Wow, toute une aventure! Je suis heureuse de savoir que tout fini bien. Bon repos et profite de bébé au maximum. Félicitation.

Lili a dit…

Holàlàlà, je dois te dire que plus j'avançais dans ton récit, plus je paniquais!!! heureusement que tout se fini bien! Félicitation à vous 2, et bienvenue petit Mathis!!
Repose toi bien après pareil aventure!

une petite question: est ce que le bras paralysé aurait pu etre causé par les forceps??? heureusement que tout est beau maintenant

xxx

Germaine professionnelle a dit…

Ouf! Que d'émotions!!! Alors Félicitations et profitez bien de ces doux moments avec votre poupon! Une belle année 2010 pour vous 3!

Cath a dit…

Ouf! Déjà qu'un accouchement c'est intense, le tien l'a été encore plus!
Je dois avouer que par moments, ton récit m'a fait peur et m'a brassé les émotions pas mal!
Je suis très très heureuse que tout se finisse bien et que Mathis soit en santé!

Toutes mes félicitations et repose-toi autant que possible, tu en as bien besoin après toutes ces émotions!

Popotte a dit…

OMG, quel force vous avez eu tout les deux....

Je suis heureuse que vous alliez mieux et vous souhaite beaucoup de bonheur :)

Une reconstruction complète OUCH! J'espère que tu seras correcte...

Et le bras de bb Mathis il est mieux ?

Byzou a dit…

Wow merci de nous partager un si intime moment. Ton récit est très touchant, tu m'as fait pleurer. Je crois que tu peux être fière de toi aussi. Il est magnifique. Que d'émotions dans une seule journée. J'espère que tu guéris bien et vite. Prennez soin de vous, c'est magnifique la vie!

Cindy a dit…

Méchante aventure!!

Félicitation à vous 2!!!

virginie a dit…

que cest une aventure donner la vie! jai vien hate a mon tour! félicitation pour ce beau bébé!

La Belle a dit…

Ouf, tu m'as fait paniquer... Mais je suis tellement heureuse que tout soit pour le mieux pour le beau bébé d'amour que vous venez d'avoir !

Félicitations aux nouveaux parents ! Profitez bien des premières journées, et semaines aussi ! Ça passe trop vite :-D

Marie-Lo a dit…

ouf!!!! J'avais hâte d'arriver à la fin pour voir si tout c'était bien terminé!!! Félicitation pour votre petit ange!! Il est magnigique!!!

Miss_Neptune a dit…

OMG, contente que tout soit pour le mieux. Très touchante ton histoire ! Ton bébé est magnifique !

Karine